Suivez notre page facebook !

Equipe GEAHOPE

 Depuis 3 ans déjà, l’association Aidons Marina est soutenue par des étudiants en IUT à Lyon.

C’est à chaque fois de belles rencontres, un vrai investissement de la part de ces jeunes gens et nous les remercions du fond du cœur.

Cette année, l’équipe GEA’hope a rapporté un joli bénéfice de 811,45 € et s’est aussi distinguée en participant activement en tant que bénévole aux événements organisés par l’association.

Nous sommes d’ailleurs très touchés car certains membres de l’équipe souhaitent continuer à s’investir à nos côtés. Nous manquons toujours cruellement de bénévoles alors c’est une très belle nouvelle !

Alors, encore un grand Merci, un grand Bravo et très belle continuation dans votre parcours de vie.

----------------------------------------------------

« Nous sommes 3 étudiantes :

  • Louise MANKIKIAN Responsable communication,
  • Emma BRIONE Chef de Projet,
  • et Nihal HIMER Trésorière,

Toutes inscrites en DUT GEA (gestion des Entreprises et des Administrations) de l’IUT Lyon 1, qui avons créé l’équipe GEA HOPE afin de récolter des fonds pour l’association Aidons Marina et également sensibiliser et faire connaître celle-ci.

Au cours de notre deuxième année, nous avons contribué à aider l’association Aidons Marina, en réalisant diverses actions comme la vente de gâteaux lors des marchés, des actions internes à l’IUT comme des petits déjeuners, la vente de tatouages éphémères, etc.

Mais nous avons aussi souhaité être bénévoles d’événements organisés par l’association : kermesse, emballages cadeaux,…

Nous tenions à remercier l’association Aidons Marina et particulièrement Stéphanie Ville qui nous a épaulées tout au long de notre année afin que nous réussissions à atteindre les objectifs que nous nous étions fixés.

Merci à l’association de nous avoir permis de découvrir cet univers et d’avoir pu agir pour une cause si magnifique. »

Soutenez Aidons Marina
Votre don est précieux et nous l'utiliserons de la meilleure manière qui soit !

 

La situation sanitaire actuelle, liée à l'épidémie causée par le COVID-19, amène le malheur dans de nombreuses familles et nous sommes de tout cœur avec elles dans cette épreuve.
Cette pandémie rend aussi la situation plus difficile pour les autres personnes atteintes de maladies graves et nous avons donc une grande pensée pour elles également.
C'est le cas pour les enfants atteints de cancers, leucémies et maladies rares que notre association, AIDONS MARINA, soutient activement.
 
Le coronavirus ? Oui, c’est grave et les mesures exceptionnelles mises en place mondialement le montrent bien. Les médias ne parlent que de cela et c’est bien normal aussi !
 
Mais en même temps cela m’interpelle, moi qui me bats pour faire entendre la cause des enfants malades du cancer depuis plusieurs années, depuis que ma fille Marina s’en est allée à l’âge de 7 ans et demi, emportée par un cancer rare en quelques mois et alors qu’elle était en parfaite santé.
Pourquoi ne pas avoir parlé jusque-là aussi bien du cancer pédiatrique ? Et pourquoi ne pas débloquer autant de millions (ou milliards…) pour la cause des cancers pédiatriques ?
 
Ne voyez là aucune polémique : mettre tous les moyens pour combattre ce virus est nécessaire ! Mais, quand vous avez vu votre enfant mourir d’un cancer qu’on ne sait pas soigner et pour lequel aucune recherche n’est en cours, faute de moyens alloués, on se demande pourquoi les mêmes mesures ne sont pas prises pour enrayer l’hécatombe.
 
On pourrait me rétorquer qu’on ne peut parler de toutes les causes et qu’il n’est pas possible de débloquer des millions pour tout et n’importe quoi.
Oui, mais voilà, la réalité du cancer pédiatrique, c’est 7 cas diagnostiqués chaque jour de l’année en France ! Et c’est – tenez-vous bien - 1 à 2 enfants qui en décèdent chaque jour qui passe…
 
Des enfants qui meurent d’un cancer, et qui plus est en nombre si important, c’est inquiétant !
Et cela ne s’arrêtera pas aux beaux jours, cela dure toute l’année ! Et recommence chaque année !
 
Et pourtant, cela ne fait pas la une des médias…
 
 
AIDONS MARINA - association à 100% bénévole - reste mobilisée et vous propose de soutenir financièrement les familles et les programmes de recherche qu’elle accompagne depuis plusieurs années, afin de pallier le manque de moyens alloués.
 
Pourquoi aujourd’hui plus qu’à un autre moment ?
 
- tout d’abord parce que les besoins ne diminuent pas. L’épisode de coronavirus ne met pas en « stand-by » le cancer. Les familles nous appellent tous les jours et nous n’imaginons pas ne pas pouvoir être à leurs côtés. Nous n’imaginons pas non plus arrêter de soutenir, par manque de moyens, les programmes prometteurs que nous soutenons depuis si longtemps et qui obtiennent de si bons résultats déjà, et cela grâce à vos dons !
- en cette période de confinement, toutes nos manifestations et activités qui nous permettent en temps normal de récolter des fonds ont été annulées et cela est bien normal. MAIS de ce fait, notre trésorerie pourrait ne pas suffire à continuer de répondre aux besoins.
 
Alors voilà, nous venons vers vous pour vous informer de ces besoins et nous comptons sur vous !
Vous pouvez faire un don (défiscalisé) ici :
https://www.helloasso.com/associations/aidons-marina/formulaires/1/widget

En contrepartie, vous pouvez compter sur nous pour utiliser de la meilleure façon qui soit chaque euro que vous nous confiez !
 
Merci pour votre attention, merci de votre engagement et prenez bien soin de vous et de vos proches.
 
Stéphanie VILLE, présidente
 
 

"La vie n'est pas faite de ce qu'on y trouve
mais de ce qu'on y apporte"

--------------------------------------------------------------------------------------------- 
Rappel des règles fiscales liées aux dons :
 
Pour les particuliers : 66% du montant du don en réduction d’impôt (dans la limite de 20% du revenu imposable).
Exemple : un don de 100 euros représente, après réduction d’impôt, un don réel de 34 €.
 
Pour les entreprises : 60% du montant du don (dans la limite de 5 pour 1000 du C.A.).
Exemple : un don de 100 euros représente, après réduction d’impôt, un don réel de 40 €.